Alice Steenhouwer

Destinée à une carrière de directrice d’EHPAD, Alice découvre outre-atlantique l’univers associatif et les proches aidant.e.s en devenant responsable du Groupe des Aidants du Sud-Ouest de Montréal. A son retour en France, elle souhaite continuer à s’impliquer pour cette cause et intègre l’association Avec Nos Proches d’abord comme responsable des partenariats puis comme directrice. L’écoute, l’entre pairs et la proximité sont les principes fondateurs de l’association. 

Alice et toute l’équipe d’Avec Nos Proches s’engagent pour que les aidant.e.s soient reconnu.e.s, informé.e.s et soutenu.e.s, et que les solutions existantes soient mises en lumière.

« En 5 ans d’études de gestion dans le médico-social, je n’ai jamais entendu parler d’aidant.e. La souffrance des familles n’était pas abordée. En découvrant le terme « aidant.e » et toute la signification qu’il avait, j’ai pensé à tous ces proches que j’avais rencontrés, que je connaissais, qui vivaient avec leurs difficultés, sans en parler, sans être soutenus. Les aidant.e.s doivent pouvoir sortir de l’ombre, savoir qu’ils et elles ne sont pas seul.e.s et que des structures sont là pour les soutenir et les défendre. »

Sandrine Podolak

Sandrine est Présidente fondatrice de l’association Espace Singulier dont la mission est de faciliter le quotidien des personnes malades et/ou en situation de handicap quelque soit l’âge et celui des aidant.e.s par la création de liens solidaires en Essonne (Ressources, Répit, Mobilité).

Psychosociologue clinicienne, Sandrine forme et accompagne depuis de nombreuses années les professionnel.le.s et les bénévoles des structures et services des secteurs social, médico-social et sanitaire.

« Nous avons été, sommes ou serons tous des aidant.e.s. Cette situation, pas plus que celle d’être malade ou en situation de handicap, ne devrait isoler voire plonger les personnes dans un état d’errance, fragilisant physiquement et psychiquement. C’est pourquoi notre association fait en sorte depuis dix ans que la différence soit une richesse et que le lien agisse « comme un soin ».

Amarantha Bourgeois

Amarantha est directrice des projets de l’Association nationale Jeunes AiDants Ensemble, JADE. Maman et aidante d’une jeune adulte polyhandicapée, elle a également trois autres enfants et s’est toujours intéressée à la manière dont les enfants pouvaient vivre la vulnérabilité d’un proche.
Elle a rejoint le Collectif Je t’Aide dès sa création pour porter la voix des jeunes aidant.e.s, ces enfants et adolescent.e.s qui aident un.e proche parent malade, en situation de handicap ou de perte ‘autonomie et œuvrer pour la reconnaissance du rôle de cette jeunesse trop souvent invisible.

« Le singulier de chacun rend compte de son appartenance à l’universel »

Pascal Jannot

Pascal Jannot est un des acteurs historiques de l’aide aux aidants en France. Président fondateur de la première Maison des Aidants® en 2008, il a inspiré la structuration de nombreuses associations sur tout le territoire.
Son passé de professionnel de santé, de dirigeant de structure de maintien à domicile et d’EHPAD et maintenant d’aidant l’a conduit à identifier et comprendre les besoins des aidants. Il dirige également le Centre d’Information et de Formation des Aidants.

Depuis 12 ans, La Maison des Aidants® a développé un programme complet d’accompagnement, de soutien et d’information qui s’adresse aux 11 millions de « proches aidants »

« Être aidant.e est un rôle pour lequel personne n’est préparé, pourtant nous serons tous.tes concerné.es un jour ou l’autre ! Chacun.e d’entre nous devrait pouvoir trouver facilement les ressources nécessaires. Les Aidant.e.s sont devenu.e.s l’interface incontournable du maintien à domicile, sans eux, sans elles, il n’y a plus de politique du maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées. »

Pascal Jannot et La Maison des Aidants® agissent au quotidien pour leur reconnaissance.

Claudie Kulak

Claudie Kulak est présidente du Collectif Je T’Aide et fondatrice de la compagnie des aidants.

Pendant près de 20 ans, Claudie a pris soin de sa tante âgée et en situation de handicap et de son père atteint de la maladie d’Alzheimer. Elle a rencontré de nombreuses difficultés en tant qu’aidante, comme obtenir de l’information de qualité, trouver les bons interlocuteurs, gérer les rendez-vous médicaux, financer la perte d’autonomie de ses proches, trouver une maison de retraite, assumer le rôle de tutrice …

Après cette expérience et convaincue que les aidants pouvaient s’entraider entre pairs et être solidaires, Claudie a souhaité apporter tout son soutien aux aidants. Elle a mobilisé toutes ses ressources personnelles et professionnelles au service de l’association. En effet, Claudie a développé ses compétences dans la création d’outils pédagogiques dans le domaine du développement durable.

« C’est par la pédagogie, la prévention que l’on peut faire bouger les lignes et permettre aux aidants de s’identifier »